» Unesco - Inventaire supplémentaire des Monuments historiques - ONU. » Syrie : cartographie d’un désastre
 
Tout déplier Tout replier

 

Syrie : cartographie d’un désastre

 

Syrie

En juin 2014, l’Unesco inscrivait sur la liste du patrimoine mondial en danger les anciennes villes de Damas, Alep, et Bosra, Palmyre, le Krak des Chevaliers, le château de Saône et les villes mortes du nord de la Syrie aux églises renommées.

Depuis, un état des lieux détaillé a été établi par le docteur Maamoun Abdulkarim, directeur général des Antiquités et des Musées de Syrie, lors d’une conférence au siège de l’ Unesco à Paris.

Au rang des sites antiques gravement endommagés, celui d’ Apamée. Les sites archéologiques ne sont pas épargnés. pillés, ravagés, ceux de Mari, de Doura Europos et de Raqqa le long de l’ Euphrate.

Irrémédiablement détuit, celui d’ Ebla.

Christine Coste

  • -*-*-*

Pour avoir voyagé et travaillé en Syrie, j’ai le coeur brisé à lire ces lignes. J’ai bien connu et beaucoup aimé ce pays.

A Alep, de petits groupes d’hommes m’accostait dans la rue pour me demander de faire quelque chose pour que la culture française reste vivante dans le pays. C’était dans les années 1995 ..

Rien n’a été fait bien sûr.

Dans les souks d’ Alep, j’ai le souvenir d’un adolescent, très fier du travail de son père, faisant l’impossible pour réparer un cartable qui ne fermait plus.

Qu’est-il devenu ?

Qu’est devenue également, la jeune femme chrétienne, récitant en Araméen - la langue du Christ - le Notre Père .. ( ?) dans la petite église de Maaloula ..

Maaloula

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter