» Etres d’exception - artistes ou non » La danseuse Etoile, Agnès Letestu quitte la scène (oct.2013)
 
Tout déplier Tout replier

 

La danseuse Etoile, Agnès Letestu quitte la scène (oct.2013)

 

Agnés Testu

La reine du ballet tire sa révérence.

Agnés Letestu, atteinte par la limite d’âge à 42 ans et 1/2

"Quand je pense que j’ai travaillé avec McGregor ou Forsythe, mais aussi avec Noureev ou Robbins ! J’ai tout de même eu une chance extraordinaire"

Agnés Letestu n’a mal nulle part, danse mieux que jamais, mais le couperet est tombé, inflexible : à l’ Opéra de Paris, c’est l’âge de la dernière révérence.

"On est sur scène pour surprendre son public et ses maîtres, mais jusqu’à un certain point. On aimerait aussi qu’on vous fasse confiance. Moi, j’ai toujours eu l’impression de devoir faire mes preuves."

déclare-t-elle.

A 16 ans, quand elle entre dans le Ballet, elle a déjà l’air d’une reine. Les étoiles régnantes voient d’un mauvais oeil naître une rivale, si belle, si élégante, si douée, si précoce.

Ce ne sont pas les clous dans les chaussons mais les flèches empoisonnées.

Agnés mesure un mètre soixante-dix-sept : la voilà étiquetée trop grande, trop froide et purement technique.

Confuse et la tête basse, elle rétorque qu’elle a le pied petit, ce qui gomme la différence quand elle danse sur pointes.

Blessée , elle perfectionnera son jeu. Ses lignes parfaites la protègent et elle jette dans ses rôles toute sa sensibilité.

Josette Amiel, Roland Petit ou Rudolf Noureev n’hésistent pas. Ils la réclament pour : Etudes, Le Jeune Homme et la Mort ou Gamzatti de La Bayadère.

Article (partiellement reproduit) de Ariane Bavelier

sept.2013

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter