» Les musées de part le monde - Le Louvre » Le Prado ouvert sept jours sur sept
 
Tout déplier Tout replier

 

Le Prado ouvert sept jours sur sept

 

Prado

 
 
 
 
 
 

Face aux restrictions budgétaires, le grand musée madrilène mise sur une ouverture sans relâche pour mieux s’autofinancer.

Une vingtaine de personnes ont paralysé le Musée d’ Orsay, récemment, pour protester contre un manque de personnel (à mon avis, c’est le contraire)

et

il y a le Prado, à Madrid, qui mise sur une ouverture toale, sept jours sur sept, pour redresser la barre.

Les horaires du musée espagnol vont ratisser large :

Ouverture des portes de 9h à 20h, tous les jours (19h le dimanche), y compris le lundi jusque là traditionnellement "journée de fermeture".

Même le vendredi saint sera ouvré : le Prado ne restera porte close que trois jours par an : les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

"Nous allons travailler 53 jours de plus par an, ce qui fera du Prado le musée le plus ouvert à la visite du monde", se félicite Michel Zugaza, son directeur.

Chaque année, le musée accueille 2,5 millions de visiteurs (dont 57% d’étrangers), venus admirer les oeuvres de Vélasquez, Goya ou El Greco.

Mais ce n’est pas pour faire face à un afflux de touristes que le musée a renoncé à son lundi chômé, la décision, mûrement réfléchie, a principalement été motivée par la violente crise qui secoue l’ Espagne. Jusqu’en 2013, un plan de rigueur et d’austérité a été mis en oeuvre par le gouvernement, qui touche toutes les instituions publiques, Prado en tête.

Ce dernier doit faire face la baisse de ses subventions publiques, ainsi qu’à la fonte du mécénat.

Avec ce changement le musée espére s ’autofinancer à hauteur de 60% contre 50% aujourd’hui.

Désormais, tout le monde paiera entre 10 et 12 euros son ticket d’entrée, avec la possibilité d’accéder gratuitement aux collections permanentes entre 18h et 20h.

Article de Claire Bommelaer

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter