» Etres d’exception - artistes ou non » Laura Pollan, égérie des Dames en blanc de La Havane
 
Tout déplier Tout replier

 

Laura Pollan, égérie des Dames en blanc de La Havane

 

Laura

Laura Pollan, dissidente cubaine, est décédée le 13 octobre 2011, à l’hôpital Calixto Garcia de La Havane.

Dirigeante des Dames en blanc, un mouvement inspirédes Mères de la place de Mai à Buenos Aires, cette petite femme blonde était la bête noire du régime castriste.

Ancien professeur de lettres, Laura Pollan est devenue célèbre lorsque son mari, Hector Maseda, a été emprisonné au printemps 2003, avec 74 autres opposants à Fidel Castro.

Une autre femme de dissident, Berta Soler, elle a fondé le mouvement des Dames en blanc.

Tout de blanc vêtue, un gaïeul rose à la main, elles assitaient tous les dimanches avec les femmes d’opposants à une messe à l’église Santa Rita de Miramar, le quartier des ambassades de La Havane.

Leur obstination a fini par être payante : les 75 militant emprisonnés depuis 2003 ont été libérés.

Laura Pollan a reçu le prix Sakharov du Parlement européen en 2005

En 2006, le prix Human Rights First.

20/10/2011

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter