Tout déplier Tout replier

 

Claude Cahun

 

Claude

Le musée du Jeu de Paume consacre une rétrospective à la photographe et poétesse Claude Cahun (1894-1954)

... la photographe se met en scène comme on boxe. Avec brutalité et un sens tranchant de la performance.

.... une chose est sûre, ses travestissements à répétition disent le goût de l’identité multiple et le dégoût des conventions. Le couple qu’elle forme pendant plus de quarante ans avec Suzanne Malherbe - son "autre moi" - traverse son époque avec la grâce d’une passion pleine et l’urgence de l’engagement militant.

"Immorale, sublime, individualiste et libertaire.

Les Surréalistes ne s’y trompent pas, qui font d’elle une égérie catégorie braque et brillante, classée au rayon aventurière et insoumise, elle le sera :

pendant l’ Occupation, elle multiplie les actes intrépides de résistance avant d’ être condamnée à mort, puis sauvée in extremis.

A la question : "Que voudriez-vous être ?"

Elle répond : "Plus et mieux. Ma propre perfection ".

Article ( partiellement reproduit) de Manou Farine

Musée du Jeu de Paume

1, place de la Concorde

Paris 1er Jusqu’au 25 septembre 2011

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter