Tout déplier Tout replier

 

Jean-Jacques Aillagon
président de l’établissement public du château de Versailles, jusquà fin sept. 2011

 

Aillagon

La signature de l’accord de concession de la Pointe de la Douane à Venise a coïncidé avec le départ de Jean-Jacques Aillagon pour la présidence du château de Versailles.

Après avoir orchestré l’achat du Palazzo Grassi et accompagné la signature de la concession de la Pointe de la Douane, il comptait garder un lien avec la collection Pinault, voire l’exposer dans les lambris versaillais.

"Versailles est un établissement auquel je rêvais après le Centre Pompidou, pour une fin de carrière. C’est un objet culturel très complet, avec un bâtiment , des jardins, un musée, la possibilité de développer l’art contemporain."

Jean-jacques Aillagon a tenu ses promesses. Peut-être trop pour certains.

Pour moi, c’est une grande réussite.

Merci d’avoir secouer la belle endormie !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter