Tout déplier Tout replier

 

David Chipperfield en 2011
pour sa reconstruction exemplaire du Neues Museum de Berlin

 
JPG - 606 ko
Neues museum

Cette année, six finalistes :

. le britannique David Chipperfield pour le Neues Museum à Berlin

. les belges Martine De Maeseneer et Dirk Van den Brande (le théâtre jeune public à Bruxelles)

. l’anglo-irakienne Zaha Hadid ( le Maxxi à Rome)

. les français Jean Nouvel (le Concert Hall de Copenhague) et Bernard Tschumi (le Musée de l’ Acropole à Athènes)

. le hollandais Koen van Velsen (le Centre de réhabilitation Groot Klimmendaal à Arnhem, Pays-Bas)

C’est David Chipperfield qui l’a emporté pour sa brillante reconstruction du Neues Museum.

Situé sur l’ Ile aux Musées, à Berlin, le Neues Museum, édifié entre 1843 et 1855 par l’architecte Friedrich August Stüler, est un parfait exemple, avec sa structure en fer et son style néoclassique, de l’architecture industrielle masquée, propre au XIXè siècle.

La pièce majeure des collections du Neues Museum demeurant, à l’instar de La Joconde pour le Louvre : le buste de Nefertiti (v.1338 av.J.C.)

En grande partie détruit lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, il a été laissé quasiment à l’abandon pendant près de soixante-dix ans.

Jusqu’à ce que, à la suite de la réunificaiton de l’ Allemagne, la municipalité de Berlin décide de restaurer l’ Ile aux Musées.

En quatre ans de travaux (2005-2009), David Chipperfield a réalisé là une oeuvre remarquable, alliant dans une écriture fluide et puissante à la fois d’ hier et d’ aujourd’hui.

"La reconstruction du Neues Museum est une réussite extraordinaire. Il est rare qu’un architecte et son client mènent à bien un travail d’une telle importance historique et d’une telle compexité, notamment lorsque ce travail associe conservation et nouvelle construction. Le projet soulève et résout de nombreuses questions esthétiques, éthiques et techniques. Il démontre de manière exemplaire ce que la collaboration permet d’obtenir de la pratique architecturale européenne d’aujourd’hui".

Fondé en 1987 par la Fondation Mies van der Rohe et l’Union européenne, ce prix s’adresse aux 27 pays de l’Union européenne auxquels s’ajoutent la Croatie, l’ Islande, le Liechtenstein, la Macédoine, la Norvège, la Serbie et ... la Turquie ( ?)

Parmi les douze lauréats depuis sa fondation, un seul français : Dominique Perrault, qui l’obtint en 1996 pour la Grande Bibliothèque à Paris.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter