Tout déplier Tout replier

 

2017 - "Kimonos" au musée Guimet

 

*

2017

PROGRAMME DES RESERVATIONS - PROGRAMME DES RESERVATIONS - PROGRAMME DES RESERVATIONS  :

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Musée Guimet

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

- Visite commentée de l’ exposition temporaire sur

Kimonos - Au bonheur des dames

Kimono

Les plus somptueux kimonos de la célèbre maison Matsuzakaya (fondée en 1611), présenté pour la première fois hors du Japon, offrent un éblouissant panorama de l’art textile depuis le début de l’époque d’ Edo (1603-1868) jusqu’à nos jours ;

L’exposition portera un regard inédit sur l’évolution de la mode au Japon, en particulier sur celle du kimono, porté à l’origine comme un sous-vêtement avant d’être adopté par toutes les classes de la société japonaise. Taillés dans de somptueux brocarts de soie, ornés de broderies au fil d’or ou issus de techniques de tissage sophistiquées, les kimonos japonais ne cessent de nous éblouir par la variété de leurs textures, par leurs subtils et poétiques motifs, par leur puissant chromatisme ou la délicatesse de leurs coloris qui tous, contribuent à l’expression d’un art majeur codifié, teinté de significations symboliques et sociales, et empreint d’un extraordinaire raffinement.

Au XX ème siècle, le kimono inspire les stylistes japonais les plus inventifs tels

que Miyake Issey qui le réinterprète, Kenzo qui le réadapte en costume traditionnel ou Junko Koshino qui imagine de nouveaux modèles teintés de culture manga.

Tarif visite commentée par Sylvie Ahmadian :

Samedi 22 avril à 12h

du 22 février au 22 mai 2017

Le groupe est complet - Vingt personnes.

Enorme succès de cette exposition ... 30 minutes d’attente avant de rentrer dans les salles d’exposition. Quant au café-restaurant, à proximité, .. il est toujours plein. Mieux vaut réserver.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter