» ROME - Villa Médicis - Palais Farnèse » A la Villa Médicis, la "Dolce Vita" de Messager
 
Tout déplier Tout replier

 

A la Villa Médicis, la "Dolce Vita" de Messager

 

*

Annette Messager expose à la Villa Médicis, jusqu’au 23 avril 2017

Annette

Eux et nous, nous et eux, 2000

*

Article du Journal des Arts Avril 2017

*

Non Stéphane Renault, auteur de l’article

Non, Annette Messager n’est pas une icône à l’égal d’une Louise Bourgeois

Louise Bourgeois c’est une grande. Annette Messager propose toujours la même chose depuis des décennies ...

"Son oeuvre est revendiquée par toute une génération - ainsi les Femen - pour sa critique de la condition féminine, sa dimension politique, son affirmation absolue de la liberté."

Non, les Femen ne sont pas une référence !

Le commissariat de l’exposition est assuré par la romaine Chiara Parisi, revenue dans sa ville natale après avoir orchestré la programmation de la Monnaie de Paris.

"Je n’ai aucun discours. Je préfère laisser chacun libre de se raconter son histoire par rapport à sa vie, sa mémoire.

Je suis un messager sans message".

Là ... On veut bien vous croire Mme Messager !

"Pour exposer à la Villa Médicis, il faut s’approprier le lieu, tuer tous ces fantômes illustres. A commencer par Balthus ! Il se faisait appeler Monsieur le Comte, toujours dans sa sublime robe de chambre et se déplaçait en patins à roulettes. Il était chez lui à la Villa, où il organisait des fêtes formidables avec ses amis, dont Fellini"

Avec Messager, la fête continue

(Aux frais du contribuable français)

L’ expostion inaugure un cycle d’art contemporain, intitulé Une, consacré à des femmes artistes.

Lui succéderont en mai, Yoko Ono et Claire Tabouret,

Camille Claudel dialoguera avec Elisabeth Peyton en octobre, avant une exposition personnelle de Tatiana Trouvé, début 2018.

Pour se faire une idée ... le mieux c’est d’aller voir.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter