» Budget de la Culture de la République Fédérale Allemande - Berlin - Autriche » L’(ex.) ambassadrice d’ Allemagne en France
 
Tout déplier Tout replier

 

L’(ex.) ambassadrice d’ Allemagne en France
Madame Susanne Wasum-Rainer (2012-2015)

 

*

Elle a demandé à voir le ministre de l’ Education nationale français car :

elle craint de voir le nombre d’élèves apprenant l’allemand reculer fortement avec la suppression des classes bilangues et des sections européennes.

*

"Le milieu franco-allemand s’ inquiète, à commencer par Joachim Umlauf, le directeur des Instituts Goethe en France.

Les députés du groupe d’amitié France-Allemagne s’inde l’ Assemblée Nationale sont montés au créneau car l’allemand risque d’être une victime collatérale de cette réforme.

Depuis le traité de l’ Elysée en 1963, nos deux pays se sont engagés à soutenir la langue de l’autre, estimant que son apprentissage était crucial pour consolider notre rapprochement.

*

Susanne Wasum-Rainer

*

Ce projet risque d’affaiblir la dynamique de nos accords et projets bilatéraux. Comment parler de coopération ou d’amitiés franco-allemande si nous ne parlons plus la langue du partenaire ?

Nous craignons d’importantes répercussions négatives, tant en termes d’intérêt des élève en France pour le diplôme de langue allemande et l’ Abi-Bac que vis-à-vis des jumelages, de l’Université franco-allemande et des échanges scolaires ou des programme de l’ Office franco-allemand pour la jeunesse.

C’est aussi un question économique. Nous avons besoin de jeunes parlant allemand. Notre pays connait une baisse démographique importante, nous avons des emplois à proposer.

* * * * * La rencontre n’a rien donné. Le ministre français ne partageait pas le moins du monde cette analyse ...

* * * * * *

Le ministre affirme que l’introduction d’une deuxième langue pour tous en classe de cinquième plutôt qu’en quatrième sera plus égalitaire que les classes bilangues, lesquelles concernent une minorité de jeunes.

*

Elle oublie le fait qu’avant la création de ces classes il y a dix ans, lesquelles permettent d’apprendre à la fois l’anglais et l’allemand dés la sixième, l’allemand était en perte de vitesse.

L’ anglais, devenu incontournable , a sauvé l’allemand car les parents n’avaient plus à choisir entre les deux.

Les statistiques d’élèves apprenant l’allemand sont aujourd’hui stabilisées.

Avec cette réforme, les élèves continueront à choisir l’espagnol en deuxième langue, malheureusement réputé plus facile que l’allemand.

... je vais recevoir cette semaine, les professeurs d’allemand, qui sont très alarmistes."

Propos recueillis par M.-E.P.

*

L’ Ambassadrice d’ Allemagne en France ayant terminé ses trois années réglementaires, a été nommée depuis à Rome.

Le lundi 27 juillet 2016, Nikolaus Meyer-Landrut, ce père de quatre enfants (bilingues), marié à une française, a été nommé à sa place.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter