Tout déplier Tout replier

 

L’Ile Seguin, en 2017

 

L’île Seguin, à Boulogne Billancourt (Hauts de Seine)

Début des travaux : 2013 - Livraison prévue : 2017

Architecte : Jean Nouvel

Maire de la ville : Pierre-Christophe Baguet

Président du Conseil Général des Hauts de Seine : Patrick Devedjian.

Ile Seguin

Le site accueillera sur 11 hectares un complexe urbain et culturel avec un

"portail de l’art " de 20.000 m2

. un pôle d’art contemporain

. des galeries d’art,

. résidences d’artistes (la dernière que j’ai visitée avait un budget annuel d’ 1.000.000 d’euros)

. un lieu de mémoire et d’exposition du fonds d’art moderne de Renault* ainsi qu’

. un espace sous douane, le tout financé par la société suisse d’entreposage Natural Le Coultre.

*

La Fondation Cartier devrait aussi rejoindre le site.

*

S’y ajoutent,

. autour d’une artère commerçante

bien évidemment, le commerce, toujours le commerce !

Pour vendre là, ce que l’on trouve partout ailleurs de Paris à Singapour ...

. un vaste pôle musical,

. un espace dédié aux arts numériques,

. un ensemble cinématographique,

il y en a déjà un à Boulogne Billancourt, qui est bien suffisant ...

. des logements (sont-ils "sociaux" ?) l’article ne le dit pas

. des bureaux

et pour finir ...

. des jardins !

*

OUF ! au milieu de tout ce béton, on pensait que les jardins avaient été oubliés.

*

Mon avis :

Je regrette très vivement le projet aérien de Tadeo Ando, l’architecte japonais si talentueux.

(Né à Osaka, en 1941, dans un quartier populaire, il apprend l’architecture en autodidacte, ce qui est rarissime au Japon .. Il commence une carrière de boxeur. Admiratif de Le Corbusier, avec ses premiers gains, il part en 1965 vers l’Europe pour le rencontrer. Il arrivera à Paris quelques jours après la mort du célèbre architecte, survenue le 27 août ..

De retour au Japon, il crée son cabinet d’architecte. Proche des artistes du mouvement Gutaï, il s’intéresse à Jackson Pollock et à Marcel Duchamp En 1985, il reçoit la médaille Alvar Aalto (architecte finlandais)

En 1995, il est le troisième Japonais à recevoir le prix Pritzker d’architecture, après Fumihiko Maki et Kenzo Tange.)

*

Au moins, à travers son projet, on voyait d’une rive à l’autre. Là avec tout ce béton, le regard des riverains ne portera pas sur l’autre rive ..

Quel dommage d’avoir laisser partir la collection Pinault vers la ville de Venise qui n’avait vraiment pas besoin de cela alors que Boulogne Billancourt avait tellement à offrir avec cet ancien bastion des usines Renault ...

C’est bien triste !

**

Espérons que nous verrons des Dubuffet ...

Je ne suis pas convaincue par tout ce béton.

Personne ne parle de réhabiliter les rives de la Seine, de purifier son eau, de nettoyer ses fonds, etc ..

A quand le retour des martins-pêcheurs, des cormorans, des cygnes, des loutres ... pour les enfants du quartier, nés ou à naître ... ?

Non, ils vivront au milieu du béton, devant, derrière, à côté, partout ..

*

J’attends de voir ! Peut-être changerais-je d’opinion mais cela m’étonnerait ..

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter