» Châteaux de Versailles, Fontainebleau, Chenonceaux, Chantilly » François de Mazières, maire de Versailles s’exprime ..
 
Tout déplier Tout replier

 

François de Mazières, maire de Versailles s’exprime ..

 

Lu dans le Figaro

Le maire de Versailles, s’interroge sur la politique du patrimoine et de la formation artistique.

*

Anish Kapoor dans le parc du château de Versailles ...

*

" ... L’essentiel de la communication culturelle se trouve concentré sur des événements portés par des intérêts économiques. On accordera plus d’importance à cette polémique, au fond "anecdotique", qu’à promouvoir des jeunes artistes ou faire état de réelles interrogations sur la politique du patrimoine et de la formation artistique.

De même, focalisée sur une logique d’annonces, la politique culturelle de l’ Etat n’apparaît plus avoir de lignes directrices claires. Le gouvernement privilégie la démocratisation culturelle, ce qui est un excellent objectif, mais en même temps, il supprime les bourses au mérite et l’aide de l’ Etat aux conservatoires de musique, de théâtre et de danse.

Il faut que ce soit la Ville de Versailles qui, amputée par l’ Etat de l’équivalent de 8 points d’impôts entre 2014 et 2015, aide de jeunes compagnies de théâtre, les installe en résidence et que son intercommunalité finance la formation musicale.

Aussi, j’invite à porter un regard sur cette ville, soi-disant ringarde, qui propose, chaque mois de juin depuis vingt ans, le Mois Molière, un festival de théâtre et de musique dans tous les quartiers.

Les jeunes troupes invitées sont souvent remarquables et vivent essentiellement de leur succès auprès du public en s’appuyant sur le régime de l’intermittence. Ce régime est essentiel pour prémunir notre pays de ces dérives d’un art instutionnel en étroit lien avec le monde économique.

La vraie richesse de notre pays restera toujours ce formidable vivier de créativité qui ne s’embarrase pas de l’envie d’être célébré ou d’être dans le coup, mais qui vit sincèrement la passion de l’art, de la création et de la transmission."

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter