» Châteaux de Versailles, Fontainebleau, Chenonceaux, Chantilly » Les frêres Bouroullec à Versailles
 
Tout déplier Tout replier

 

Les frêres Bouroullec à Versailles

 

*

Des chaînes lumineuses, taillées dans le cristal et illuminant l’escalier Gabriel du Château de Versaille !

escalier Gabriel

Voilà le projet mené à bien, par les frères Bouroullec !

Cet escalier monumental, conçu en 1772 par Ange-Jacques Gabriel, "premier architecte" du roi Louis XV était resté inachevé. Il devait conduire aux appartements royaux.

Il n’a été complété qu’en 1985.

C’est dans ce cadre que sont intervenus les frères Bouroullec.

" S’inscrire de manière délicate et fluide dans un espace fort, c’était le vrai sujet que nous devions traiter", souligne Ronan Bouroullec.

"Il s’agissait de concevoir un objet pérenne à la fois singuler et discret".

Lauréats d’un appel à candidatures lancé en janvier 2011 sous la présidence de Jean-Jacques Aillagon, les designers ont beaucoup dessiné avant d’aboutir à la propositon finale

Les frères se sont tournés vers le cristal, lequel permet de tisser un lien avec l’histoire du lieu sans être daté, tant son traitement a évolué.

Quant à la forme, elle s’est simplifiée au fil des maquettes.

collier

Pour fabriquer le lustre, ils ont souhaité faire appel à Swarovski, leader mondial du cristal taillé.

cristal

Pas moins d’une trentaine de personnes ont travaillé sur ce projet pendant plus d’un an afin de mettre au point cette forme arborescente de 12 mètres de long constitué de 800 pièces de cristal.

Chacune intègre une led et enserre un tube chromé dans lequel passe le câble qui maintient l’ensemble.

*

De jour, la diffraction de la lumière projette des taches de couleur sur les murs et le sol.

La nuit, le collier de cristal produit une lumière diffuse, assez magique : on a du mal à comprendre d’où elle provient tant la technique est invisible.

*

L’ambiance d’un film les a inspiré : Barry Lyndon de Stanley Kubrick.

Bravo Messieurs, le résultat est splendide !

*

Swarovski, par ailleurs mécène historique du château, a accepté de relever le défit !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter