» Conservateurs - Artistes - galeristes - Records - Photographes » Modigliani, un peintre qui n’est pas à la hauteur de son époque
 
Tout déplier Tout replier

 

Modigliani, un peintre qui n’est pas à la hauteur de son époque

 

Par Thomas Schlesser pour Beaux Arts Magazine

Thomas

*

".. cet artiste-là, à l’heure où Kandisnky, Picasso, Mondrian, Klimt ou Boccioni donnent la pleine mesure de leur audace, de leur folie explosive, ce peintre-là s’avère d’une faiblesse et d’une mollesse presque gênantes.

Négliger Modigliani, ce n’est pas dédaigner ses qualités touchantes c’est plutôt constater "la faute à pas de chance."

Il meurt à 35 ans ; il n’eut l’opportunité de s’exprimer que peu de temps.

Modi.

Or, ce temps, de 1905 à 1920, vibre à travers le continent d’une ahurissante profusion formelle, intellectuelle et esthétique, gronde d’inventivité et de rage. On peine à trouver des équivalents dans l’histoire :

seule peut-être la phase sublime, miraculeuse des années 1500-1520 dépasse le début du XXè siècle en concentration de génie artistique (et la comparaison entre ces deux épisodes hautement critiques de l’ Europe, à quatre siècles de distance, mériterait d’être analysée de près."

*

Je partage cette opinion.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter