Tout déplier Tout replier

 

René Gimpel, une vie pour l’art

 

René Gimpel

Journal d’un collectionneur

Marchand de tableaux

René Gimpel

*

ART MODERNE

Héritier d’un galeriste parisien, lui-même marchand d’art reconnu à New York et Paris, René Gimpel est l’une des figures incontournables de l’art du début du XXè siècle.

Grand admirateur et collectionneur de maîtres anciens comme Rembrandt ou Chardin, il soutient aussi les artiste de son temps. De 1918 à 1939, le Journal d’un collectionneur esquisse, avec une plume acérée, mi-amusée mi-acerbe, le portrait d’un monde artistique en pleine effervescence. On y croise au fil des pages Monet, Matisse, Mary Casatt, Marie Laurencin, Rockefeller, Frick, John Pierpont Morgan.

Loin de n’être qu’une compilation de chroniques mondaines, ce

Journal d’un collectionneur

montre aussi, en toile de fond, les affres d’une société en proie à diverses crises débouchant en Europe sur la guerre.

Entré en résistance dès le début de la Seconde Guerre mondiale, René Gimpel sera emprisonné par les autoirités de Vichy, relâché en 1942, puis à nouveau arrêté et déporté au camp de concentration de Neuengamme où il mourra.

Article de P.M.

*

Neuengamme :

Camp de concentration, créé le 13 décembre 1938, au sud-est d’ Hamburg.

Fermé en mai 1945, il laissera derrière lui 55.000,- morts

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter