» Ministère de la culture - Loi sur la Création - Budget - Education nationale - Classes prépa. » Jean Clair, académicien et ancien directeur du Musée Picasso à Paris
 
Tout déplier Tout replier

 

Jean Clair, académicien et ancien directeur du Musée Picasso à Paris

 

Lorsque Claude Picasso dit :

" Après une période où le musée n’était pas géré, et servait juste de faire-valoir à son directeur, ..."

Jean Clair a été directeur du musée Picasso. Est-ce à lui que Claude Picasso fait allusion ?

Je l’ignore, mais Jean Clair a écrit quelque chose qui me semble très juste :

"La gratuité est financièrmeent inconcevalbe. Les musées ont déjà trop peu de moyens pour ouvrir leurs salles tous les jours, pour payer leurs gardiens, pour s’entretenir. Où trouver l’argent pour financer le gouffre budgétaire occasionné par cette mesure ?

Le second problème, philosophique, vient s’ajouter à cette réalité économique : la gratuité ne va pas plus attirer les jeunes dans les établissement culturels, si ces derniers ne sont pas "éduqué s’y rendre.

C’est bien mon avis !

Pour espérer voir, spontanément , des adolescents dans des musées, l’école doit proposer des cours d’histoire de l’art*, comme en Allemagne ou en Italie. Evidemment, créer des postes de professeurs coûte beaucoup plus cher que d’ouvrir gratuitement les musées.

*

J’ajouterai des cours d’ histoire tout cours. J’étais la semaine passée à Londres. La Wallace collection expose entre autres de très intéressantes médailles représentant

. des rois de France, comme Charles VIII, Louis XII, François Ier

. des princesses d’origine bourguignonne comme :

. Marie de Bourgogne (Epouse de Maximilien 1er, Empereur du Saint Empir Romain Germanique et fille du dernier des Grands Ducs de Bourgogne, Charles le Téméraire) chevauchant un fier destrier. Elle est morte d’une chute de cheval à 25 ans (elle ne voulu pas que le chirurgien voit sa jambe. Son excessive pudeur l’a tuée ..) En 1477, à la mort de son père, en face Nancy, sa vie et le destin de la Bourgogne bascule mais c’est une autre histoire .. celle de l’ Europe.

C’est très émouvant de voir leurs vrais visages gravés dans le métal. Les deux époux d’ Anne de Bretagne et celui d’un roi français François 1er qui fit décapiter un noble qui avait révé de sa mort ... Autre époque, autres moeurs .. Ce roi n’était pas beau : nez important, bas du visage très court, regard dur etc mais c’est une autre histoire.

Si l’histoire n’est plus enseignée - ou très mal - dans les écoles, inutile de visiter ensuite les musées ..

Malheureusement, grâce à nos gouvernants et à leur imagination débordante ... les jeunes d’aujourd’hui ne connaissent même plus la succession des rois de France.

Je ne baisserai pas les bras. Mes petits-fils apprennent l’histoire et bien d’autres choses grâce à nous.

Mai 2014

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter