» Royaume-Uni - Suisse » 300è anniversaire de l’accession au trône de la maison de Hanovre
 
Tout déplier Tout replier

 

300è anniversaire de l’accession au trône de la maison de Hanovre

 

George 1er

1/ Georges 1er,

premier souverain britannique issu de la maison de Hanovre, a régné de 1714 à 1727

2/ son fils : George II dit le Glorieux (mort en 1760)

et

3/ son petit-fils : George III (mort fou en 1820) (celui qui a perdu l’ Amérique )

*

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Trois résidences : Hampton Court, Kensington Palace et Kew

Article de Eric Biétry-Rivierre du Figaro (fin avril 2014)

"Rule Britannia"

cette chanson patriotique a été justement écrite durant ce XVIIIè siècle exceptionnel, qui a vu naître la Grande-Bretagne moderne avec l’augmentation des pouvoirs du Parlement et la création du poste de premier ministre, la naissance de la monarchie people, le "tea time", la démocratisation du chocolat et quantité d’autres excentricités si caractérisques de l’ île.

*

C’est à Hampton Court, dans le Surrey, le plus grand et le plus ancien palais de tous, occupé à l’origine par un Henri VIII qui avait spolié le cardinal Wolsey, qu’on comprend le mieux l’émergence de la dynastie hanovrienne au Royaume-Uni.

Est expliqué comment le Parlement décida de choisir pour souverains la famille d’une petite principauté allemande.

La reine Anne n’avait pu produire d’héritier malgré dix-sept grossesses. Il y avait bien une cinquantaine de prétendants mais George était la plus proche relation protestante et on ne voulait pas de catholique.

Entre autres reliques lui ayant appartenu, on peut voir le sabre avec lequel il chargea à la tête de ses dragons. (Au cours de quelle bataille ? -l’article ne le dit pas )

Par la suite, les rois se montreront moins au front ..

**

Kensington Palace, lui, voit la cour et la reine Caroline, fille du margrave de Brandebourg, devenir nettement bourgeoise et éclairée tandis que Robert Walpole, l’inamovible premier ministre, dirige de plus en plus franchement les affaires.

En 1735, le roi lui a donné le 10 Downing Street, encore aujourd’hui résidence des premiers ministres.

Kensington se trouve à l’extrémité ouest de Hyde Park, à l’opposé de Buckingham acquis par George III en 1762. Derrière une façade ordonnée très sobrement, le damas cramoisi et les portraits de van Dyck justifient le rang et la parentèle.

Les appartements réalisés par William Kent viennent d’être rendus à leur splendeur.

***

Une nouvelle scénographie attend les promeneurs des somptueux jardins botaniques de Kew, également dans le Surrey. En leur coeur, le palais ancien a disparu depuis longtemps.

Mais subsiste l’école. Dans cette pittoresque maison de poupée flanquée de cuisines plus grosses qu’elle, le futur George III a appris la langue et les manières anglaises. Il devint un parfait esprit britannique, un portrait par Reynols en témoigne.

Mais ses hobbies tels son microscope en argent et ses dessins d’architectures néopalladiennes ont laissé de lui une image partiale. Pour la postérité, il est celui qui a perdu dl’ Amérique.

A Kew, on ne le rappelle pas.

Programme des festivités dans les palais royaux sur

www.hrp.org.uk

Bonne visite !

 

Fichier JPG - 257.6 ko
 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter