» Conservateurs - Artistes - galeristes - Records - Photographes » Cy Twombly nous quitte à 83 ans (2011)
 
Tout déplier Tout replier

 

Cy Twombly nous quitte à 83 ans (2011)

 

Article du Figaro :

Mardi 5 juillet 2011,

Cy Tromby

Cy Twromby nous quitte pour l’éternité

"Est mort à Rome, l’un des derniers géants de l’art "postwar" américain.

Eric Mézil, directeur de la collection Lambert en Avignon avait conçu avec lui une exposition originale :

60 ans de photographies du peintre dans son atelier.

Cy

Roses, Gaeta, 2004

Une exposition "pleine de grâce" qui mérite son titre proustien de "Temps retrouvé".

Sorte de Jupiter solitaire et érudit, il vivait retranché dans sa maison de Gaeta perdue dans la campagne entre Rome et Naples, fuyait toute interview depuis des décenies et s’exprimait seulement par le pinceau, mystère plastique aussi musical qu’abstrait (la Fondation Menil à Houston reste son royaume).

Depuis 60 ans, Twombly photographiait en même temps qu’il peignait.

A quelques semaines de sa mort brutale, la France venait de dévouvrir cet ensemble évanescent, autoportrait d’un farouche en 120 photos à la beauté languide (les pivoines viscontiennes de Flowers II - Gaeta, 2006)"

Né Edwin Parker Twombly Jr. en 1928, à Lexington (Virginie, Cy Twommbly a vécu tôt sous d’heureux hospices. L’artiste se rebaptise Cyrius, comme son père, joueur de base-ball surnommé Cy en hommage au célèbre "pitcher" Cy Young.

A l’ Art Students League of New York, il rencontre les peintres Knox Martin et Robert Rauschenberg. Sur les conseils de ce jeune Texan qui inventera les Combine Paintings, il séjourne , en 1951 au Black Mountain College, en Caroline du Nord, où l’avant-garde new-yorkaise se regroupe.

Il côtoie Franz Kline, Robert Motherwell, Ben Shah, le poète Charles Olson, le musicien John Cage et le danseur et chorégraphe Merce Cunningham.

Beaucoup sont au rendez-vous d’ Avignon, dans des clichés volés au temps, à l’amitié à et à l’esquive : Rauschenberg, l’ami si proche, y pose en dandy au Sahara en 1952, Franz Kline et John Cage y ont l’insouciance bronzée des jeunes étudiants américains dans une berline noire très Bonnie and Clyde.

Le regard d’un artiste sur son art est plus éloquent qu’une thése. L’exposition fait aujourd’hui figure de testament.

Les traînées vertes de Painting Detail, Studio Gaeta, 2005 rappellent la rétrospective splendide de la Tate Modern, à Londres, en 2008.

Ce regard intime surprenait parfois comme un memento mori chez un homme à qui tout souriait . Il est révélateur des maîtres et de leurs premières influences (les bouteilles alignées à la Morandi dans Still life, Black Mountain, College, 1951)

A fortiori, quand cet artisqte interdisait à quiconque de le voir peindre (Brushes, Lexington, 2005) et surveillait jalousement les exégètes qui lui rendaient hommage.

Même Roland Barthes, dont les éloges furent expurgés dans le catalogue Gallimard qui échappa de peu au pilon ..

Les photos de l’atelier que Twombly partagea, lui le perfectionniste, avec Rauschenberg, vrai SDF de l’art, racontent mieux leur vie de bohème. Elles acquièrent une puissance particulière puisqu’ils sont morts tous les deux.

Il faut voir cet ensemble inédit, tant Cy Twombly est une légende. Son rapport à la photographie est celui d ’un esthète qui vivait dans la beauté d’un passé arrêté, comme les héros du Jardin des Finzi -Contini, film culte de Vittorio de Sica auquel le vidéaste Douglas Gordon rend un hommage murmurant.

Homme invisible courtisé par le MoMA , la Tate et Beaubourg, diva du marché qui trône chez Larry Gagosian, de Rome à Paris, New York, Athènes, Londres et même à Moscou, Twombly avait obtenu par son renom le prêt de photographies muséales.

Cy Twombly aimait s’arrêter en Avignon, havre de sieste idéale. Pour lui, la dernière.

"Le temps retrouvé. Cy Twombly photographe et artistes invités"Collection Lamberty en Avignon jusqu’au 2 octobre 2011

Catalogue édité chez Actes Sud.

Faites le détour, cet été, .. en Avignon !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter