» Musées parisiens . Fondations - Musée Fournaise à Chatou - Musée du Parfum » Le musée de la faïence de Nevers rouvre ses portes
 
Tout déplier Tout replier

 

Le musée de la faïence de Nevers rouvre ses portes

 

Nevers

Musée de la Faïence de Nevers

16, rue Saint Genest

58000 Nevers

tlj sauf le lundi, horaires variables selon saison.

www.musee-faience.nevers.fr

Article de Francine Guillou : Journal des arts -octobre 2013

"Après dix ans de fermeture, le Musée de la Faïence de Nevers rouvre ses portes, pour mettre en lumière les arts du feu.

Près de dix ans après la fermeture de l’ancien musée municipal : agrandir le musée et mettre en valeur collections et éléments architecturaux.

L’architecte Benoit Crépet a conçu un bâtiment qui lie l’hôtel Roussignhol, édifice du XIXè S , les vestiges de l’ancienne abbatiale (du XIIè S au XVè S) et les remparts médiévaux de la cité.

Un site compexe, dont le dénivelé isolait quelque peu l’institutuon de la rue.

L’architecte a fait le choix du bois pour lier les espaces réchauffant un vestibule d’accueil grâce à un très élégant revêtement en chêne, menant au bas-côté nord de l’ancienne abbatiale, minérale et austère.

L’hétérogénéité des espaces du musée a été traitée en étoile : les salles, thématiques, peuvent se visiter indépendamment.

L’impression de labyrinthe est renforcée par un parcours ponctué d’escaliers et de passerelles vitrées qui révèlent tout le charme du lieu.

Scénographie épurée

Du côté de la muséographie, la sobriété est de mise : bois clairs et murs blancs laissent place aux oeuvres.

La faïence tient évidemment une place de choix dans le parcours : la salle qui lui est dévolue, tout en longueur, expose des pièces d’exceptions. Des débuts marqué par l’influence italienne jusqu’à la suprématie de Nevers au XVIIIè S, la production se renouvelle sans cesse.

Le succès des manufactures de la régions s’étiole au XIXè S, victime d’une production où la qualité se fait moins importante que la quantité.

Les faïences exposées illustrent bien ce processus, avec un accent mis sur le vocabulaire ornemental.

Autre pièce clé du musée, la salle du verre emaillé, avec 290 pièces en dépôt du Musée du Louvre.

...

Sous les combles charpentés, la salle des peintures expose en particulier de belles toiles de Gromaire, Valadon et un Picabia, volé au musée en 1974 et retrouvé en 2012, juste à temps pour l’inauguration.

Bonne visite !

nov. 2013

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter