» Patrimoine et Architectes - Eolien - Second semestre 2017 » Qu’est-ce que l’ INRAP ?
 
Tout déplier Tout replier

 

Qu’est-ce que l’ INRAP ?

 

Placé sous la tutelle conjointe des

ministères chargés de la Culture et de la Recherche

L’ Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) est un établissement public à caractère administratif de recherche français créé par la loi du 17 janvier 2001 relative à l’archéologie préventive.

"A la fin des années 1970, on comptait

. 600 archéologues professionnels, on en recense près de 3.500, dont 1.700 à l’INRAP.

Les moyens dégagés par le ministère de la Culture pour fouiller équivalaient à

. 2.500.000,- euros actuels,

le budget de l’ Inrap approche les

. 170.000.000 euros en 2011.

C’est une évolution, en proportion, comparable à celle de la physique nucléaire après la guerre."

31 mars 2012

Jean-Paul Demoule, directeur de l’ Inrap de2002 à 2008.

Missions :

L’ Inrap a pour mission de réaliser les opérations d’archéologie préventive. Il assure également l’exploitation scientifique des opérations d’archéologie préventive et la diffusion de leurs résultats.

Il concourt à l’enseignement, à la diffusion culturelle et à la valorisation de l’archéologie.

Jean-Paul Jacob est le président de l’ Inrap (lui-même archéologue)

Quelques thèmes abordés dans un article

"L’ Inrap tient tête"

Journal des Arts N° : 368, de mai 2012

"Nous savions que la Grande Guerre avait été engagée dans la précipitation. Mais quand nous retrouvons lors de fouilles des soldats chaussés de chaussures de ville, certains présupposés deviennent irréfutables"

"Les sites fouillés ont in fine, vocation à être détruits pour laisser place à des infrastructures

C’est le cas des quelque 168 découvertes significatives, de la nécropole de 18 cavaliers gaulois de Gondole (Puy de Dôme), aujourd’hui disparue sous une route, au baptistère paléochrétien d ’ Ajaccio Corse, enfoui sous un parking souterrain et un immeuble d’habitation"

Il est également question dans cet article de saccages comme celui de la villa gallo-romaine de la Garanne (Bouches-du-Rhône)

A suivre ...

an
 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter