» Union européenne - Serbie, Ukraine, Egypte, Norvège » L’ Ukraine tente d’enrayer le fléau de la corruption..
 
Tout déplier Tout replier

 

L’ Ukraine tente d’enrayer le fléau de la corruption..
10 janvier 2018

 

*

Lire l’article d’ Adrien Jaulmes - Figaro - 10 janvier 2018

Ici, partiellement reproduit

*

Considéré comme le pays le plus corrompu d’ Europe, l’ Ukraine s’est dotée après la révolution de 2014 d’institutions chargées de lutter contre cette gangrène au plus haut niveau de l’ Etat.

Le Bureau national anticorruption fait l’objet d’attaques répétées de la part du gouvernement.

*

"On donne de l’argent pour obtenir son diplôme, et tout le monde a un jour ou l’autre glissé un billet à la police pour éviter une contravention ou tout simplement parce que c’est plus facile que d’essayer de la payer."

*

ukraine

*

"Quatre ans après la révolution de l’hiver 2013-2014 et la chute du président prorusse Viktor Ianoukovitch, un climat délétère règne de nouveau en Ukraine.

Si le pouvoir a changé de visage avec l’élection du milliardaire Petro Porochenko à la présidence, au printemps 2014, les réformes espérées par les manifestants de l’époque tardent à aboutir. Pis, pour beaucoup d’anciens de Maïdan, cette place au centre de Kiev où se joua la révolution, l’absence de volonté des nouvelles autorités de lutter efficacement contre la corruption est l’un des signes les plus inquiétants du retour progressif des pratiques anciennes.

Soboliev, qui fut l’une des figures de la révolution de Maïdan avant d’être élu à la Rada, considère que la chute de Ianoukovitch n’était qu’in prélude, et qu’il reste à présent à renverser le système qu’il a laiss derrière lui.

"Nous sommes aujourd’hui à un moment crucial" explique-t-il

"Deux Ukraine coexistent encore : l’une est l’ancien Etat kleptocratique post-soviétique. L’ autre est un nouveau pays en formation, pro-occidental et pro-européen. Ce que nous vivons en ce moment est notre guerre d’ indépendance, l’ indépendance de notre système politique tout entier", explique le député Yehor Soboliev.

*

"L’ Ukraine souffre de deux problèmes, le premier est l’héritage soviétique, qui nous a légué un système dans lequel les élites politiques et économiques sont étroitement liées. Comme il n’y a pas eu de "lustration" après l’indépendance, les enfants de ces gens là sont actuellement au pouvoir.

Le second problème est la concentration extrême des richesses entre les mains de quelques individus. Ces oligarques financent tout le monde, les partis politiques et les médias".

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter