» Musées de la Ville de Paris - Musée des Arts décoratifs - Musée d Orsay - Villa Emerige - Musée d’ Art Moderne » Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la porte dorée.
 
Tout déplier Tout replier

 

Musée national de l’histoire de l’immigration, Palais de la porte dorée.
75012 Paris

 

*

*

Scapini

Publicité pour le fabricant de pâtes alimentaires Scapini, en 1900

*

Titre du Journal des Arts n° 480 (8 juin 2017)

Ces Italiens qui ont bâti la France

*

Non , Monsieur le journaliste Eric Tariant

Ce ne sont pas les Italiens qui ont bâti la France, mais les Français !

Tout comme ce ne sont pas les Français qui ont bâti l’Italie, mais les Italiens !

*

Titre de l’exposition

CIAO ITALIA, ces immigrés italiens qui ont fait la France.

*

Rien que pour ces deux titres, je n’irais pas voir cette exposition.

*

" C’est une sorte de résumé de l’histoire de l’immigration en France"

explique,

Monsieur Benjamin Stora, président du Conseil d’orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration.

Non, ce n’est pas un résumé de l’histoire de l ’immigration en France .. !

Loin de là.

*

"En l’espace d’un siècle, de 1860 à 1960, vingt-six millions d’Italiens ont quitté leur pays.

La France constitue, à la fin du 19 ème siècle et au début du 20 ème, la troisième destination d’accueil des immigrants italiens, après les Etats-Unis et l’ Argentine.

Ils sont à vivre en France,

- ..63.000 en 1851.

- 330.000 en 1901

- 420.000 à la veille de la Première Guerre mondiale,

soit 36% des étrangers et 1% de la population française.

*

Les années 1860-1870 - marquant le début du processus

Les années 1880-1910 accompagnées de xénophobie et de manifestations de rejet

Les années 1920-1940, Mussolini étant au pouvoir, qui se traduisent par un nouvel afflux

La période 1950-1960, dernière phase du flux migratoire transalpin.

*

Les apports des immigrés italiens :

- accordéon, machine à écrire Olivetti, cafetière italienne et machine à faire les pâtes, etc. "

*

Voir l’article d’ Eric Tariant dans Le Journal des Arts n°480

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter