» CUBA - Amérique du Sud - Le café - YEMEN - MEXIQUE » La Chine investit de plus en plus à Cuba
 
Tout déplier Tout replier

 

La Chine investit de plus en plus à Cuba

 

*

Article d’Hector Lemieux, correspondant du Figaro à La Havane.

*

2,2 milliards de dollars

d’échanges commerciaux entre la Chine et Cuba en 2015

"Il reste dans tout le pays moins de 150 Chinois parmi ceux qui étaient là avant la Révolution".

Et le Barrio Chino (quartier chinois) de La Havane , malgré ses nombreuses références à la Chine, est bien un quartier cubain", conte la serveuse du restaurant de l’ Ecole cubaine de wushu, un art martial chinois, pratiqué dans la capitale de Cuba.

Si les noms des ruelles se déclinent en espagnol et en mandarin sur des plaques blanches, les seuls Chinois que l’on y croise sont des touristes nostalgiques de ce qui fut avant la Révolution, l’un des lus grands quartiers chinois d’Amérique latine.

"Les rares Chinois qui sont restés ici sont très âgés, mais il y a des Cubains qui prennent des cours de mandarin tous les soirs, sans compter les enfants qui en suivent chaque samedi ", confie la guide de la maison de l’amitié chinoise de La Havane.

Signe du temps, l’empire du Milieu monte de nouveau en puissance dans la plus grande île des Caraïbes.

Certes le Venezuela, avec

7,3 milliards de dollars

d’échanges commerciaux en 2014 (derniers chiffres disponibles), reste le premier partenaire de Cuba, mais la Chine occupe la deuxième place avec 2,2 milliards de dollars en 2015.

Les partenariats économiques entre Caracas et La Havane sont de plus en plus fragiles alors que les échanges entre la Chine et Cuba ont eux porgressé de 77% entre 2014 et 2015.

Négligeables à l’époque de la guerre froide, les relations commerciales entre les deux pays socialistes ( ?) ont véritablement décollé lors de la visite du président chinois Xi Jinping en 2014.

*

Chine Cuba

*

Pékin accorde des crédits à des taux d’intérêt préférentiels.

"A l’époque de l’ URSS, Cuba était habitué à recevoir, mais ne payait jamais en retour. Nous avons accumulé une dette énorme que les Russes ont effacée. Mais pour les Chinois, les règles sont bien posées :" il faut payer", confie un ancien haut fonctionnaire du ministère du Commerce extérieur.

La Chine a des ambitions économiques majeures à Cuba, entre grands projets, tel qu’un luxueux hôtel-Golf près des plages de l’est de La Havane, évalué à 500 millions de dollars, et complexes immobiliers touristiques. Le plus ambitieux engloberait plusieurs kilomètres de ces mêmes plages.

A l’autre bout de l’ île, à Santiago de Cuba, les Chinois construisent un port de conteneurs.

*

* * * * * * * * *

Pour assez bien connaître Cuba, où je suis allée à deux reprises ... je trouve que tout cela sent sérieusement le "roussi".

Un port de conteneurs, plusieurs km de complexes immobiliers touristiques sur les plages cubaines .... made in China ....

Un BON conseil, allez à Cuba, tout de suite parce que dans peu de temps la grande Ile sera invivable.

A bon entendeur, salut !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter