» Violences faites aux enfants - A toutes les époques » Trente radiations pour pédophilie dans l’Education Nationale en 2016
 
Tout déplier Tout replier

 

Trente radiations pour pédophilie dans l’Education Nationale en 2016

 

*

trente radiations EN

- En 2015 : 27 enseignants avaient été radiés par l’ Education Nationale pour pédophilie ou pédopornographie.

- En 2016 : 30 enseignants radiés

-  En 2017 : ?

*

Loi Villefontaine

Après ce scandale, les ministres de l’ Education , Najat Vallaud-Belkacem, et de la justice (Christine Taubira à l’époque) ont mis en place des référents au sein des parquets et rectorats pour fluidifier la transmission d’informations.

* Une loi dite de Villefontaine oblige désormais le Procureur de la République à informer l’adminstration des condamnations et de certaines mesures de contrôle judiciaire prononcées à l’encontre des personnes exerçant une activité en contact avec des mineurs, notamment pour les infractions sexuelles.

*

Le ministère de l’Education a aussi décidé de passer au peigne fin les casiers judiciaires de ses agents, pour s’assurer qu’il ne reste pas dans les classes des enseignants condamnés pour des faits de moeurs ou de violences, sans qu’il le sache.

*

Procédures en cours

A ce stade, ont été vérifiés les casiers de 363.745 agents dans douze académies, ce qui a permis de détecter dix condamnations "mettant en cause des faits de moeurs ou de violences concernant des mineurs, ou de moeurs sur majeurs" à précisé le ministère.

*

Parmi ces dix cas,

- deux agents ont été révoqués.

- Deux exclusions temporaires de fonctions pour une durée maximale de deux ans ont été décidées "suite à des condamnations pour des faits de moeurs concernant des majeurs".

- Six autres agents ont été suspendus et une procédure disciplinaire est en cours.

Les consultations des casiers se poursuivront dans les 18 autres académies jusqu’en décembre 2017.

Donc en conclusion, 30 académies

- 12 académies ont été contrôlees depuis le "scandale" de l’affaire Villefontaine (banlieue de Lyon) en mars 2015, soit 363.745 agents

*

Sauf erreur de ma part,

Nous sommes en février 2017, soit deux ans après,

- 18 académies restent à contrôler , si on fait une règle de trois, soit 545.618 agents.

Total des agents : 909.363 agents (bien sûr, nombre à confirmer ..

*

On peut se demander pourquoi, un tel contrôle n’a pas été lancé des années avant l’affaire Villefontaine et s’étonner du nombre considérable d’agents.

*

Aura-t-on le temps de contrôler 18 académies avant décembre 2017 ?

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter