» Dans le monde ... ce qui n’est pas admissible ! » Triste bilan - l’ Arménie
 
Tout déplier Tout replier

 

Triste bilan - l’ Arménie

 

*

"Notre société et notre culture n’ont jamais commis de génocide. Il est impossible que l’on accepte cette idée."

Ces paroles du président turc, Recep Tayyip Erdogan, résume la position officielle d’un pays dont le gouvernement a pourtant éliminé

un million deux cent mille Arméniens,

femmes, hommes et enfants , en 1915 et 1916.

Au moment où l’on commémore le centenaire de ce qui a été qualifié, le 12 avril 2016, par le pape François de

"premier génocide du XXè siècle"

la chaîne Toute l’Histoire, a diffusé un documentaire intitulé : Les incendiaires de la mémoire.

Dans l’ Empire ottoman, les Arméniens et les Juifs sont des sujets de seconde zone, mais l’ensemble de la population vit plutôt en harmonie.

C’est avec la prise du pouvoir par le parti nationaliste des Jeunes Turcs en 1909 que tout bascule.

Comprenant que l’empire est perdu, ce parti décide de se replier sur l’ Anatolie qui, dans sa partie orientale, est à majorité arménienne. Le génocide est alors organisé.

Qui a dit que l’Histoire était un éternel recommencement ?

*

Négationnisme d’ Etat

Heureusement (ou malheureusement) pour la mémoire collective, les films, les photos, les témoignages sur cette période ne manquent pas.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter