» En France ... tout ce que nous ne supportons plus ! » La "jungle" de Calais - les viols
 
Tout déplier Tout replier

 

La "jungle" de Calais - les viols

 

17 octobre 2016

Lu dans la Presse (Figaro)

*

"L’agression sexuelle d une interprète dans la "jungle" de Calais, risque d’enflammer les craintes sécuritaires dans les communes devant accueillir des migrants dans les centres d’hébergement mis en place par l’ Etat."

"Trois individus parlant pachtoune, munis de couteaux"

"Ils leur sont tombés dessus, ont volé leur matériel et leur caméra. Pendant que deux des individus maintenaient le journaliste sous la menace d’un couteau, le troisième violait la jeune femme interprète"

"Dans la bande des 100 mètres, langue de terre séparant le bidonville de la rocade portuaire et évacuée en janvier." Procureur de la République

*

En 2008 : viol d’une étudiante canadienne

*

Les agressions sexuelles ne sont pas rares,. Les médecins et bénévole de Gynécologie sans frontières (GSF) , qui maraudent dans les bidonvilles de Calais, de Grande-Synthe et des autres campements voisins, ont ouvert il y a un an une mission de consultations médicales de groupes de parole et de prévention auprès des femmes pour accompagner leur quotidien émaille de

"prostitution imposée, de viols et d’atteintes sexuelles"

explique le vice-président de l’association, le Dr Richard Matis,

*

En une année l’équipe a doublé et s’est "enrichie" de deux traductrices, ce qui nous a permis d’avoir accès à un nombre croissant de femmes" dit le médecin.

*

Il y a un mois, une migrante érythréenne de 17 ans a été violée dans le bidonville.

*

Bienvenue en France !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter