» Audrey Azoulay » L’avis de Bertrand de Saint Vincent ...
 
Tout déplier Tout replier

 

L’avis de Bertrand de Saint Vincent ...

 

Article publié dans le Figaro.

Reproduit intégralement

COMMENT VIVRE SANS ELLES ?

Audrey Azoulay succède à Fleur Pellerin au ministère de la culture.

Encore une femme battue.

Brutalement licenciée, Fleur Pellerin a quitté la Rue de Valois les larmes aux yeux. L’ émotion a submergé les réseaux sociaux. Quel manque d’humanité !

Sur son compte Facebook, Joann Star a fustigé l’inélégance du pouvoir et les croque-morts du "Grand Journal" de Canal Plus. Tout leur est dérisoire. Froissée, Fleur Pellerin s’est vengée de l’affront que lui a fait subir le chef de l’Etat.

- Sur Twitter, la quadra adolescente a fait savoir qu’elle avait passé une excellente soirée avec quelques amis, dont Manuel Valls, chez Carmen, bar à bobos.

Elle y a dansé le rock sur Respect, d’ Aretha Franklin et I Will Survive de Gloria Gaynor.

La France est une cour de récréation pour énarques en mal de lumière. Dans une interview à l’ obs, l’ex-ministre est revenue sur son bilan.

"J’ai pacifié les intermittents", a-t-elle proclamé.

Huée pour sa première apparition lors des Victoires de la musique, celle qui lui a succédé, Audrey Azoulay, a en effet pu le constater.

Fleur Pellerin a par ailleurs expliqué sa disgrâce par son refus de la "flatterie" et sa volonté de bousculer les coteries parisiennes.

Supprimer l’ histoire des programmes scolaires n’empêche pas de la réécrire.

La ministre a néanmoins reconnu que son bilan de communication était "mitigé".

C’est le moins que l’on puisse dire.

Sur ce point, Audrey Azoulay a pris les devants.

A peine nommée, elle a esquissé dans le JDD son autoportrait en lectrice enfiévrée.

Puis elle a recruté la conseillère presse de F. H., Emilie Lang, qui n’est autre que l’épouse de Gaspard Gantzer, haut responsable de la communication de l’ Elysée.

On n’est jamais trop dans l’entre-soi.

Les deux femmes, fort heureusement, n’ont pas manqué de souligner leur fidélité aux valeurs de la gauche. On n’ose imaginer ce qui se serait passé si elles étaient de droite.

Quoi qu’il en soit, on sait désormais à quoi sert le ministère de la Culture et de la Communication : à communiquer .

Sur soi-même.

Entrée dans un relatif anonymat Rue de Valois, Fleur Pellerin, dont on retiendra plus durablement ce qu’elle n’a pas fait que ce qu’elle a fait, a réussi sa sortie.

Elle est désormais une personnalité incontournable du jeu politique.

C’est pourquoi, "ne pouvant imaginer une seconde ne pas jouer un rôle dans le destin de ce pays", elle a annoncé une initiative prochaine.

L’attente va être insupoortable.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter