» Budget de la Culture de la République Fédérale Allemande - Berlin - Autriche » Berlin - Polémique autour de la création d ’une Kunsthalle
 
Tout déplier Tout replier

 

Berlin - Polémique autour de la création d ’une Kunsthalle

 

Klaus Wowereit

Elu par les Berlinois à trois reprises, âgé de 60 ans, il achève le plus long mandat des maires-gouverneurs de Berlin : 13 ans.

A son actif :

il a transformé l’image de la ville en capitale à rayonnement international.

A la suite d’un programme d’économies drastiques, il est parvenu à enrayer l’explosion de la dette, même si le Land dépend encore lourdement des subventions de l’ Etat Fédéral.

Parmi ces mesures, il a supprimé en 2006 le poste de "sénateur" (ministre régional) à la Culture et a décidé d’endosser lui-même ce rôle.

Les Länder sont souverains en matière de politique culturelle, et Berlin à disposé en 2015 d’un budget de près de 400 millions d’euros.

Il a maintenu puis augmenté le budget de la Culture malgré de fortes restrictions budgétaires

Il a également réussi à conserver les trois opéras de Berlin.

Ses détracteurs lui reprochent cependant de consacrer 95% de ce budget à ce que les Allemands appellent la "haute culture", aux institutions établies, en négligeant l’importante scène artistique indépendante de Berlin.

Parmi les plus gros échecs de Klaus Wowereit figure l’abandon de la création d’une Kunsthalle (centre d’art), promesse électorale de son deuxième mandat.

Klaus Wowereit a quitté ses fonctions avant que le Staatoper, l’opéra de l’ancien Berlin-Est, n’ait rouvert ses portes (explosion des coûts et d’un allongement des délais de travaux de rénovation.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter