» Audrey Azoulay » Audrey Azoulay, son parcourt
 
Tout déplier Tout replier

 

Audrey Azoulay, son parcourt

 

*

Suite de l’article de Jean-Christophe Castelain

*

Audrey Azoulay vient directement de l’entourage de F.H. où elle était sa conseillère culture, à l’instar de Sylvie Hubac nommée à la présidence de la RMN-Grand Palais et qui fut sa directrice de cabinet de 2012 à 2015.

Après un parcours académique - Paris -Dauphine, Sciences-Po (Paris), ENA (même promotion que Fleur Pellerin) cette Franco-Marocaine âgée de 43 ans, fille d’un conseiller influent d’ Hassan II puis de Mohamed VI, rois successifs du Maroc, entre au ministère de la Culture pour la première fois en 2000, dans l’ancienne direction des médias où elle s’occupe de l’audiovisiuel public.

Après un passage de trois ans à la Cour des Comptes, l’expertise acquise au ministère lui permet de rejoindre en 2006 le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) où elle gravit en huit ans les échelons, passant du poste de directrice adjointe de l’audiovisuel à celui de directrice financière et juridique puis de directrice générale déléguée

Le CNC est en quelque sorte un petit " ministère de la Culture" , dont il dépend, chargé d’administrer le secteur du cinéma, du documentaire et des jeux vidéo, et de financer la création grâce à la taxe perçue sur les billets d’entrée.

Cet établissement public emploie 470 agents et gêre un budget d’environ 700 millions d’euros.

*

de quel montant est cette taxe ?

A suivre ...

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter