Tout déplier Tout replier

 

Un Conte d’été polonais
Film polonais de Andrzej Jakimowski

 

Une petite main pose délicatement un soldat de plomb entre deux rails. S’il tombe, tout est fichu. Un train passe : gagné ! Le jouet se dresse toujours, à peine chancelant, sur sa traverse de bois. Telle est la magie légère qui imprègne ce Conte d’été..., deuxième film du réalisateur Andrzej Jakimowski. Dans une petite ville polonaise un peu lépreuse, mais poudrée de soleil, le jeune Stefek, 10 ans, joue à cache-cache avec la chance : tout seul près du chemin de fer, dans un jardin ­public, près des pigeons voyageurs, l’enfant tente d’enchanter son monde banal, voire un brin miteux, avec de minus­cules bricolages poétiques, de petits paris quotidiens.

C’est sa grande soeur Elka (Ewelina Walendziak, sorte de Scarlett Johansson locale) qui le lui a appris, fée sérieuse et gracile qui l’élève seule avec sa mère. Justement, Stefek croit reconnaître son père, parti depuis longtemps, sur le quai de la ­gare... Centré sur un malicieux blondinet, le jeune comédien Damian Ul, le film distille une tendresse limpide, un charme nonchalant, en équilibre entre la fable et la chronique du quotidien. Reviendra, reviendra pas ? La valse-hésitation du père de Stefek, guetté de loin par ses apprentis sorciers d’enfants, évoque en douceur le travail d’un Kieslowski sur le hasard et le destin, et Andrzej Jakimowski réussit un joli coup de dés.

Réalisateur/Metteur en Scène Andrzej Jakimowski

Interprète Damian Ul

Interprète Ewelina Walendziak

Interprète Tomasz Sapryk

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter