» Nous les aimions, ils nous ont quitté ... » Photoreporter, Françoise Demulder nous a quitté en 2008
 
Tout déplier Tout replier

 

Photoreporter, Françoise Demulder nous a quitté en 2008

 

*

Quarantaine*

Image en noir et blanc, prise à Beyrouth, le 18 janvier 1976 représente une Palestinienne implorant un milicien armé devant une maison en flammes, lors du massacre du quartier de la Quarantaine ....

La photographe ajoutait :

"D’après mes informations, seuls la mère et son bébé (au second plan) ont survécu.

Le milicien s’est tué en jouant à la roulette russe".

*

1977, Françoise Demulder, jeune reporter, est la première femme photojournaliste à recevoir le prestigieux

World Press

le prix le plus prestigieux du photojournalisme

1977

pour son travail sur la guerre du Liban.

*

Première photographie célèbre de cette photographe :

l’instant symbolique où un char Nord-Vietnamien défonce la grille d’entrée du Palais présidentiel de Saïgon, lors de la prise de cette ville le 30 avril 1975.

*

Née en 1947, Françoise Demulder a couvert différents lieux de crise de la planète :

pendant trois ans, la guerre du Vietnam, puis l’Angola, le Liban, le Cambodge, le Salvador, l’ Ethiopie, le Pakistan et Cuba.

Elle a aussi suivit la guerre Iran-Irak. Lors de la Guerre du Golfe en 1991, elle est l’un des rares journalistes présents à Bagdad sous les bombardements.

Elle a travaillé pour les agences de presse , Gamma et Sipa et pour les célèbres périodiques américains Time Magazine, Life et Newsweek.

Victime d’une leucémie en 2000, elle a ensuite été victime d’une erreur médicale ..

Elle est décédée en 2008.

*

Cette photo a été adjugée en 2003, pour 11.000 euros à Yann Arthus-Bertrand

*

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter