» Musées de province - Les Artothéques » Nevers - Mon opinion
 
Tout déplier Tout replier

 

Nevers - Mon opinion

 

Nevers dans la Nièvre est une ville qui vaut le détour !

La ville est construite sur un promontoire.

La Loire, le plus agréable des fleuves français est à ses pieds.

*

A/ La Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Nevers

St Cyr

Magnifique

Cette cathédrale est très émouvante. J’ignore pourquoi, mais c’est ainsi.

. . . . . . . 24 pages sur Wikipédia qui valent d’être lues.

Début de la construction : X ème siècle

Fin des travaux : XVI ème siècle *

Choeur roman, nef gothique

*

Classée au Monuments historiques en 1862 (sous Napoléon III)

Inscription à mettre à l’actif de Prosper Mérimée.

*

Saint Cyr : martyr à l’âge de trois ans, en 304.

Saintes Julitte, sa mère, martyre.

*

Tous deux martyrs des premiers siècles de l’ère chrétienne, Cyr et Julitte furent suppliciés vers l’an 304, au cours des dernières grandes persécutions ordonnées par l’empereur romain Dioclétien.

Leur martyre eut lieu à Tarse, ville natale de St Paul, située dans le sud de l’actuelle Turquie.

L’ authenticité de leur martyre est incontestable.

Leur culte se répand en Gaule à partir du Vème siècle.

Jérôme, évêque de Nevers de 795 à 815, place son action pastorale et la restauration de son diocèse sous le patronage de Saint Cyr et va chercher ses reliques et celle de sa mère à Auxerre et dans le Poitou. Les reliques sont accueillies à Nevers dans la liesse générale.

La cathédrale est officiellement consacrée au début du IX ème siècle.

La période révolutionnaire

Les révolutionnaires ont pillé la cathédrale. Les tombeaux situés jusque là dans la nef ont été démolis, les portails et certaines tatues ont été livrés à la destruction iconographique ou exilés dans des communes voisines.

Seconde Guerre mondiale

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 1944, des bombes alliées (anglo-américaines) frappent accidentellement ( ?) le centre ancien de Nevers au lieu des dépôts ferroviaires initialement visés.

on croit réver en lisant cela ..

Deux bombes tombent sur le choeur gothique. Les vitraux sont soufflés, les voûtes du choeur s’effondrent, le mobilier est réduit en poussière. Le sous-sol est remué : une quinzaine de sépultures d’évêques sont ainsi profanées. les stalles sont violement touchées et l’orgue de Cavaillé-Coll, dont le buffet sculpté était terminé depuis peine 15 ans est détruit.

La tour Bohier, qui s’élève à 25 m, flanquée de contreforts polygonaux, à été miraculeusement épargnée par ce bombardement. Il faut aller la voir : elle vient d’être admirablement restaurée.

Des vitraux d’ artistes contemporains sont admirablement mis en valeur dans la cathédrale.

Il faut les voir. Ils sont magnifiques.

B/ Le musée de la Faïence

Admirable. Bâtiments très bien restaurés. Quartier très agréable. Il faut lui consacrer au moins deux à trois heures.

Fréquentation du musée :

on m’a annoncé le chiffre de 20.000 personnes par an.

Lors de mon passage, deux ou trois personnes le visitaient.

20.000, j’ai peur que ce soit en comptant les enfants des écoles, les étudiants etc, etc

Quel dommage ! Ce musée mérite tellement mieux.

Il lui manque une ou deux grandes expositions temporaires par an et un peu plus de publicité en Région Parisienne .. !

C/ le château des Ducs de Gonzagues

Je n’ai pas eu le temps de le visiter. Ce sera pour une prochaine fois.

Mais, il est bien dommage que la place en face du château, porte à présent le nom de Place de la République.

La nouvelle municipalité ferait bien de lui redonner son ancien nom :

Place des ducs de Gonzagues.

Des places de la République, il y en a partout. Cela n’attire pas le touriste.

Les Ducs de Gonzagues sont qu’en même à l’origine de la gloire des faïenceries de Nevers. Sans eux, qu’est-ce que Nevers ???

Un peu de bon sens tout de même.

D/ Où loger à Nevers ?

Au Mercure (groupe Accorhôtels)

Les prix sont raisonnables, la situation agréable (au bord de la Loire), l’ endroit est calme, le personnel bien élevé.

A pied, on est tout de suite en centre ville.

E/ Où se restaurer à Nevers ?

comptoir

adresse Comptoir

Ce restaurant est dirigé par un danois amoureux de la France !

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter