» Fleur Pellerin » Hilde Teerlinck bénéficie du soutien inattendu de Fleur Pellerin
 
Tout déplier Tout replier

 

Hilde Teerlinck bénéficie du soutien inattendu de Fleur Pellerin

 

*

Hilde Teerlinck

*

Voir article du Journal des arts - du 2 au 15 janvier 2015

*

Frac Nord-Pas-de-Calais et

Ecole Nationale supérieure d’ Art de Bourges

*

"En prenant acte de la décision de Hilde Teerlinck de renoncer à sa nomination à la tête de l’école , Fleur Pellerin a entériné le 10 décembre 2014 la candidature d’ Antoine Réguillon, conseiller pour les arts plastiques de la Direction régionale des affaires culturelles du Limousin, non sans avoir "constaté qu’aucun des faits qui seraient reprochés à Hilde Teerlinck n’a fait à ce jour, l’objet d’un jugement et déploré la campagne de déstabilisation menée à son encontre."

Sur Wikipédia, la biographie de H.T. a été très vite "nettoyée" des accusations de harcèlement moral que l’on pouvait y lire depuis la parution de l’article de La Voix du Nord du 8 novembre 2014 dénonçant la gestion humaine de l’ancienne directrice du Frac Nord-Pas-de-Calais accusée également de conflit d’intérêts.

Un peu plus loin :

A Bourges, le communiqué du 10 décembre de la ministre de la Culture et la réponse de Hilde Teerlinck sur la procédure de recrutement

"par un comité de sélection, dûment constitué et composé de professionnels dont plusieurs membres du conseil d’administration de l’école",

n’a pas été de son sôté sans régir. Et particulièrement le passage précisant :

"dûment constitué face au manque de transparence de la procédure de nomination",

dit-on du côté des enseignants qui déplorent également qu’aucun professeur de l’école ne siège au sein même de ce comité de sélection.

Et ces mêmes enseignants de regretter à leur tour les dénégations répétées du ministère vis-à-vis des accusations de harcèlement moral perpétrées contre Hilde Teerlinck, malgré les mails parvenus à l’administration et aux enseignants de l’école durant l’été pur les informer de ce qui se passait au France Nord-Pas-de-Calais.

Article de Christine Coste partiellement reproduit.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter