» Musées de province - Les Artothéques » Musée de la faïence de Nevers
 
Tout déplier Tout replier

 

Musée de la faïence de Nevers

 

Juin 2015

musée de la faïence

Le 27 septembre 2013, le musée de la Faïence a rouvert ses portes.

Fermé depuis 10 ans pour une rénovation complète, le musée compte à présent 13 salles d’exposition permanente et une salle d’exposition temporaire s’étendant sur 2.100 m2 de vestiges médiévaux, de réhabilitations et de constructions neuves.

La DRAC Bourgogne a subventionné à hauteur de 12% le montant de cette rénovation.

*

Un nouvel écrin

A découvrir

Installé sur les vestiges de l’ Abbaye Notre Dame et dans l’Hôtel Roussighnol, le musée de la Faïence présente désormais un nouveau visage.

Le choix architectural d’associer pierre et bois, bâtiment contemporain et constructions anciennes, fait du musée de la Faïence un des éléments architecturaux majeurs de la ville de Nevers.

*

Le parcours

Beaux- Arts

Sculptures, estampes, dessins , gravures et toiles, le musée de la Faïence expose des oeuvres allant du XVIème siècle au XXème siècle. En parcourant le musée, le visiteur traverse l’histoire des arts et admire tant les gravures de Rembrandt et de Dürer, que les dessins de Modigliani, Seurat, Jongkind, Picalbia.

*

La FaIence

Une collection d’exception

Liée à l’histoire de Nevers, grand pôle faïencier depuis le XVIème siècle, la collection de faïence est très riche.

Les oeuvres, très diverses, reflètent la richesse d’une production nulle part égalée. Grands plats ornementaux, bouteilles à décors, statues, plaques décoratives ou objets atypiques nous racontent cette épopée mêlant grande et petite histoire, savoir-faire, technique et art.

*

Le verre émaillé

Une collection unique en Europe

Collection insolite, elle donne à découvrir cet artisant très prisé aux XVIIème et XVIIIème siècles et qui est aujourd’hui perdu.

Ces scènes de genres, figurines et autres créations atypiques sont fascinantes !

*

Nevers et la Faïence

L’artisanat de la terre existe à Nevers dès l’époque galloromaine et perdure tout au long de la période médiévale, favorisé par sa situatiion géographique, à proximité de la Loire et d’une campagne boisée pourvoyant les fours en combustibles.

Ce n’est toutefois qu’au XVIème siècle, grâce à Louis de Gonzague, héritier du raffinement de la culture italienne, que la production de faïence débute à Nevers.

Parmi tous les centres pestigieux du XVIIème siècle, Delft, Marseille, Lille ou Rouen, Nevers est l’un des rares centres à produire encore aujourd’hui.

Quatre ateliers de faïence sont installés à Nevers.

http://musee-faience.nevers.fr

*

Quelle route prendre ?

Routes Nevers

*

Quelle rue suivre ?

Rues Nevers

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter