» ARTS ASIATIQUES - MC Japon à Paris - Musée Guimet - Musée Cernuschi » Musée Guimet - Splendeurs des Han, essor de l’ Empire céleste
 
Tout déplier Tout replier

 

Musée Guimet - Splendeurs des Han, essor de l’ Empire céleste

 

Tissu Han

L’ exposition présente un moment fondamental de l’histoire de la Chine. Depuis plus de cinquante ans, les découvertes de premier ordre, révélant la richesse de l’art et de la culture de l’époque des Han n’ont cessé de se multiplier, renouvelant sans cesse l’archéologie chinoise.

Ces oeuvres, ppartenant principalement à la spère funéraire, évoquent l’art de vivre aristocratique aussi bien que les activités quotidiennes ; elles sont d’un huanisme saisissant et témoinent aussi des conceptions d’un au-delà ouvert sur un espace mythologique foisonnant, séjour des immortels.

Au 3è siècle avant notre ère, le territoire a été unifié par le premier empereur Qin Shi Huangdi (259-210 av. J.-C.), au teme de près de vingt ans de conquêtes militaires. Au-delà de l’unité territoriale et du ystème administratif centralisé, l’unification de l’écriture, de la monnaie ains que des poids et mesures, assurent la cohérence du nouvel empire.

Si l’oeuvre accomplie est immense, elle est néanmoins fragile et la dynastie Qin ne survivra que de quelques années au Premier Empereur.

La dynastie Han lui succède.

Coupes

Coupes

Dynastie Han, bronze, or et turquoise

Musée provincial du Hebei

Pendant plus de quatre siècles (206 avant J.C. - 220 après J.C.) elle régnera sur la Chine, conférant à l’empire une forme de stabilité politique et de prospérité économique qui fait de l’époque Han un moment essentiel de la formation de l’identité chinoise.

En s’appuyant sur une administration hiérarchisée, une économie agricole rationalisée et une diplomatie favorisant les alliances lointaines et les échanges notamment par la route de la soie, les Han affermiront et élargiront leur territoire allant des confins de la steppe au nord à la péninsule indochinoise.

Costume

Costume funéraire (jade et fils d’or)

Han occidentaux

Grâce au prêt exceptionnel de plus de 200 oeuvres, parmi lesquelles figurent 68 trésors nationaux, et à la présentation de découvertes archéologiques inédites, le MNAAG, présente au public un vaste panorama de la création sous les Han(Jades, bronzes, céramiques, objets de laque) des objets les plus précieux et délicats aux sculptures monumentales.

Ce temps d’innovation artistique et technique constitue un moment essentiel de l’histoire de la Chine dont le rôle fondateur peut être comparé à celui de l’ Empire romain dans la culture occidentale.

Pour la première fois, le concours exceptionnel de 27 institutions et de 9 provinces chinoises qui se défont, le temps de cette manifestaiton, de nombre de leurs chefs-d’oeuvre, permet de brosser une fresque flamboyante de la splendeur des Han.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter