» Aurélie Filippetti » Dernière ligne droite au Musée Picasso
 
Tout déplier Tout replier

 

Dernière ligne droite au Musée Picasso

 

Septembre 2014

Laurent Le Bon ouvrira les portes de

l’hôtel Salé Paris IIIè

le

samedi 25 octobre 2014.

*

Anne Baldassari, l’ex-présidente du Musée Picasso, a accroché les oeuvres lors de leur retour à l’hôtel Salé, comme l’avait souhaité son successeur Laurent Le Bon.

"Anne Baldassari* assure le commissariat de l’exposition inaugurale qui comprenda une sélection exceptionnelle de chefs-d’oeuvre. En septembre 2015, nous célébrerons les trente ans du Musée Picasso et nous proposerons à cette occasion un nouvel accrochage de la collection" précise Laurent Le Bon

*

Ou en est la donation Claude Picasso ?

Le carnet comprenant des textes de la main de Max Jacob et des photos de Dora Maar documentant Guernica, qu’il avait menacé de ne pas donner au musée au moment du clash avec Aurélie Filippetti :

"Claude a toujours le souhait de les donner à une collection publique française mais il attend des circonstances favorables",

indique-t-on à Picasso Administration.

*

Quant à la très contestée pergola, paysagée par Erik Dhont, qui déchirait les amateurs du patrimoine, elle semble vouée à disparaître :

"On réfléchit à son avenir en travaillant sur un projet de jardin créant une continuité visuelle entre la façade et la rue comme au XVIIè siècle"

confie Laurent Le Bon qui attend la fin du chantier, avec notamment l’installation des équipes dans les bureaux de la rue de la Perle début 2015.

Ensuite seulement, il pourra mettre en place son ambition pour le Musée Picasso :

"En faire un lieu ouvert, avec des regards contemporains sur la diversité de l’oeuvre de l’artiste."

D’ores et déjà, de nombreuses expositions sont en train d’être élaborées, en lien avec le Grand Palais, le Musée du quai Branly, Orsay et le MoMa de New York.

Article partiellement reproduit d’ Ariane Bavelier Journaliste au Figaro

*

*

"Mme Baldassari a été chassée par Mme Filippetti en mai dans des conditions d’une extrême violence"

affirme Me Leclerc, son avocat, qui aurait déposé pour sa cliente un recours au Conseil d’ Etat.

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter